FORUM de l'association Petit Oeuf
Bienvenue sur Petit Oeuf


Grossesse extra-utérine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GEU:trois petites lettres et tout bascule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
cicou32
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 1
Enfants : 0
Date d'inscription : 05/07/2013

MessageSujet: Re: GEU:trois petites lettres et tout bascule   Sam 6 Juil - 0:58

bonjour,
je suis toute nouvelle sur ce forum .

je m'appelle Céline , j'ai 28 ans.

avec mon compagnon , nous avons un désir d'avoir un bébé depuis fin d'année dernière.

en debut d'année , je prend RDV avec ma gynéco afin de faire examens gynécologiques (la routine !!!) ,tout est en règle, rien d'anormale.

cependant, voilà mon histoire, fin mai je suis indisposée mais pas comme à l'habitude je ne me pose pas beaucoup de questions....mais au bout de  1 semaine j'avais toujours des pertes (saignements, brunâtres, noires  désole des détails + nausées, fatigue mal à la poitrine),le 06 juin je decide donc de faire un test pharmaceutique qui s'est révèle positif de suite [toute contente ]même si je sentais que quelque chose n'allait  pas car la continuité  de ces pertes m’inquiétais et la douleur au ventre arrive , je prend RDv avec mon médecin traitant , qui me prescrit  une prise de sang et me parle d'une éventuelle grossesse extra-uterine  (suite à la description de mes symptômes ).

j'ai les résultats  de ma prise de sang, test positif  avec un taux bêta HCG  de 272, le jour  même , toujours  des maux de ventres douloureux  , pâle, fatiguée et fievreuse, je retourne  chez mon medecin traitant qui me prend RDV pour une echo le lendemain en urgence .

impossible de  dormir , car peur du lendemain  , et ces 3 lettres GEU me traversé censé l'esprit .

verdict de mon  RDV après  echo par sonde  vaginale ; diagnostic : grossesse extra utérine , le medecin me dit de me rendre aux urgences afin de recontroler  le taux  HCG , refaire  echos.

arrivée aux urgences : on me place dans  une salle pour  prise de sang / tension 14.9 / temperature  38.5 et toujours des douleurs au ventre , fatiguée et des saignements ...
Tout confirme  la  GEU, à priori j'étais à 3 semaines , toujours à l'hopital , je rencontre une gyneco qui m'a mis de suite à l'aise , qui à répondu aux questions dont  on se posé  mon compagnon et  moi. Une échographie est refaite ,  la "masse " (c'est comme sa qu'ils l'appellent , moi je dis l'oeuf ) est bien  là, nous là voyons et malheureusement bien situé en dehors de l'utérus, le point + est que les ovaires , utérus ne sont pas touchés , riens d'anormales , on voyait  bien sur  l'écho la présence de liquide  .

De là, la gyneco m'explique les 2 possibilités :

elle m'indique que c'est soit par traitement chirurgicale
ou
traitement par injection avec le methotrexate,

passez  sur la table d’opération ne m’enchantais guère ( vu que cela à  été pris à temps , qu'il n'y a pas de problème aux niveaux des trompes, ovaires, utérus).

on prend la décision  de l'injection , elle m'a bien expliqué que en  faisant  l'injection cela aller être très long , avoir de la patience et de venir  aux RDV donnés pour les contrôles de prise de sang et échos. donc  elle me garde en observation jusqu'au lendemain  12h pour faire un bilan complet (si je peux avoir l'injection ) et enfin  de me faire l'injection  , le soir, la nuit  s'est bien passée , pas d'effets secondaires , sachant que ce produit est fait pour détruire les cellules (donc cancer ).
nous avons prévenu notre famille de mon hospitalisation , car nous avons rien dit à personne , excepté à ma soeur et une très bonne amie à moi , mes beaux parents et ma belle soeur sont venus de suite ( mes parents n'étant pas là ) cela m'a permis de vivre cette fin d'apres midi dans de la rigolade , des discussions , de ne pas se retrouver seuls  face à sa (je deteste les hopitaux ).

A 20h, on est venu me faire l'injection  , mon chéri est parti à 22h , je crois que je n'ai jamais autant pleurer , le voir partir m'arracher le coeur , de me dire que l'on était obligé de nous enlever une partie de lui et de moi m'attristé encore  plus .

Le lendemain  , 07h30, une infirmière vient pour une prise de sang , au bout de 01h resultat mon taux est passé à 360(normal que cela augmente suite à l'injection ) ,
j'ai RDV avec la gyneco, elle me dit que j'ai meilleure mine , me demande comment je me sens, et je lui ai  dit que je me pose de questions, que tout la nuit, j'ai eu des mots dans l'esprit comme kyste , tumeurs etc... elle me dit que cela n'est pas possible , qu'à l'echo cela se voit bien et les prise de sang montre bien la grossesse.
Nouvelle echo par sonde , l'oeuf est toujours  là , mais moins de liquide, les organes toujours bons  , enfin  un peu rassuré. elle me donne RDV pour ma prochaine echo et prise de sang. retour  à la maison enfin....même si j'y suis resté 1 nuit , j'ai eu l'impression que cela avait durer des semaines, la famille prend des nouvelles, mes parents viennent nous voirs, les amis appellent , sa me rassurent de me sentir entouré , et je sens mon compagnon rassurait aussi que je vais bien, malgré que cette grossesse n'ira pas à terme....il a était là avec moi , aux urgences, aux moments des prises de sang.
mais la fatigue, les maux de ventre , saignements sont penibles .
les semaines se suivent et se ressemblent ......repos , repos , repos, la seule position dont je suis bien est allongée , resté debout et assisse des heures est impossible et les RDV à l'hopital.
mon dernier RDv à eu lieu ce matin , mon taux HCG est de 2, cependant l'oeuf est toujours là , , il a diminué par rapport à la derniere echo, et avec des saignements de temps en temps .

elle me met en arret maladie pour une dizaine de jours  ,
quelques jours apres, mon RDV de controle  , taux de beta HCG 690 (ouh la la ) , l'oeuf n'a pas énormément diminué  = donc  2ème injection, encore  un bilan complet  , en observation pour 4h à 5h, je sors le soir  meme, RDV 2 jours apres pour un controle  le taux 670 (bon signe cela commence à baisser )par contre , les effets secondaires arrivent  , nausées, maux de ventre, aigreurs d'estomac , mal de tete, de dos la fatigue , j'ai jamais autant dormir de ma vie sachant que je ne suis pas une grosse dormeuse.

depuis le 08 juin 2013, on vit avec ces 3 lettres , je reprend le travail lundi...
etant quelqu'un de réservé, j'ai du mal à en discuter , entendre les " ma pauvre ta pas de chance toi" ou alors "tu es jeune la prochaine sera la bonne' , je me demande à qui je peux vraiment dire mon ressentiment de ce que j'ai vécu , une épreuve difficile, j'ai l'impression que je me suis arreter de vivre depuis le 08 juin, jusqu'a cet apres midi , je ne sortais plus, là j'ai fait un effort car une copine ma sorti, mais sinon  sortir , voir du monde cela me donne pas du tout envie , voir les autres rire alors qu'au plus profond de moi je souffre , et j'ai même l'impression  que mon compagnon a déjà mis cette épreuve derrière lui, j'essaie de le faire parler , il va me dire 2 /3 mots mais va vite changer de conversation . une impression de me sentir toute seule maintenant .....


comment avez vous vecu cette épreuve? votre  entourage ?votre conjoint ? comment avez vous vecu votre reprise au travail  ?
avez vous eu beaucoup de saignements par le traitement par injection ?

mon prochain RDV est en septembre , et à partir de ce moment là , j'ai un traitement , acide folique pendant 6 mois, est ce que quelqu'un sait à quoi cela sert exactement?

en espérant que je ne vous fait pas perdre votre  temps dans ce long resumé, tellement de choses à dire que je pense que j'en ai oublié et desolé pour l'ortographe .

merci à vous  .

céline
Revenir en haut Aller en bas
pilpoil
A bati un mur
A bati un mur
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 36
Enfants : 0
GEU : FC avril 2010,FC février 2013 et GEU 04 mai 2013 avec ablation trompe droite
Date d'inscription : 16/05/2013

MessageSujet: Re: GEU:trois petites lettres et tout bascule   Sam 6 Juil - 9:58

Bonjour céline... "bienvenue" sur ce forum (si on peut dire ça)..tu verras ici tu trouveras du réconfort,tu pourras échanger,et te rassurer car ce que tu viens de vivre nous l'avons toutes vécues...Je suis sincèrement désolée que tu sois passé par cette épreuve,notre corps comme je l'ai souvent dis nous joue bien des tours,il a décidé de prendre un chemin bien différent...
Je me présente laetitia 32 ans inscrite depuis 2 mois(GEU avec ablation de la trompe droite le 04 mai 2013);tout comme toi le mot GEU m'a fait terriblement peur et me fait toujours aussi peur sauf qu'aujourd'hui et grace aux filles sur ce forum et ma prise de décision d'etre "suivie" je vois les choses plus positivement...
Pour moi cette épreuve a été riche en émotions passer de la joie d'apprendre qu'enfin nous avions eu un + (6semaines) a la tristesse et colère car on devait me le retirer ... c'était difficile de gérer toutes ses émotions et comme tu l'as si bien dit parfois les gens autours sont relativement maladroit,moi j'ai eu le droit à "si tu été moins stressée peut etre que cela ne serait pas arriver"... alors oui c'est douloureux d'entendre ce genre de phrase mais je pense que les gens on de la peine pour ce qui arrive non de la pitié et c'est vrai que tant qu'ils ne vivent pas ce que l'on a vécu ils ne peuvent pas se douter un instant qu'il y aura toujours un vide en nous que personne ne pourra combler ou remplacer.... il est important que tu en parles a un maximum de gens,essaye de mettre ta timidité de coté car cela va t'aider a vider ta tristesse,oui sortir est une épreuve affronter les femmes enceintes aussi mais ça passe par la guérison..moi pour te dire je suis auxiliaire de puéricultrice et je travaille en crèche...imagine... mais j'ai fais la part des choses entre ma souffrance et la joie des autres..pas évident je te l'accorde mais le temps fera son travail,c'est récent pour toi... moi aussi j'ai parfois une larme qui s'échappe mais que cela fait du bien!!!!tu ne peux pas contenir cette tristesse au contraire.
Pour mon conjoint ...il a été très présent car j'ai été hospitalisé en urgence alors que je venais pour un contrôle 3 jours d'hospitalisations,ça l'a beaucoup touché de me voir ainsi car pour lui j'ai toujours été forte et battante et de me voir sur un lit d’hôpital tout ça parce que je voulais devenir maman,il a été très triste et m'accompagne au mieux,il est très positif comme homme du coup dès que je pleure il me réconforte en me disant "ça va passer,pleure un bon coup,je suis là" rien que ça me suffit.. tu sais les hommes expriment moins les choses ce qui ne veut pas dire que cela ne les affecte pas,je pense qu'ils sont aussi triste et en colère que nous ce qu'ils ne peuvent juste pas "comprendre" et c'est logique c'est ce ressenti de "vide"..cette projection de futur maman..eux ont envie de passer directement a autre chose,les hommes en général ne s'attardent pas sur la douleur...mais continu a lui parler meme s'il ne te répond pas..il peut entendre ta souffrance.
Il faut te laisser du temps,psychologiquement et physiquement,moi;meme si c'est différent car j'ai été opéré j'ai eu aussi des saignements après...je pense et les filles qui ont subi ce traitement te diront que c'est normal..si tu as besoin de le savoir n'hésites pas a tel ta/ton gynéco..

Alors l'acide folique est pour la prévention d'anomalies embryonnaires....et éviter les fc..

Tu nous fais pas perdre notre temps,tu as bien fait de t'inscrire sur ce forum tu verras les filles sont des  :te: ,cela te fera un plus grand bien de parler et surtout ne le garde pas pour toi c'est très important d'en parler..
Courage......
Revenir en haut Aller en bas
doudouille
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: GEU:trois petites lettres et tout bascule   Mar 28 Oct - 17:19

pourquoi est-ce si difficile de trouver un forum de soutien suite à une GEU, alors qu'il en existe tant pour les FC et IVG?
Des mois après, et en pleine période de modification des textes de lois, d'interrogations sur la famille, je me rends compte que je suis encore traumatisée par ces trois petites lettres...
Après deux grossesses et deux accouchements merveilleux, deux adorables enfants de 2ans et quelques mois (le deuxième six mois à ce moment là), un jour, sur le chemin du travail, une douleur abominable au côté gauche manque de me faire évanouir dans la rue...s'en suit toute une matinée de cours (je suis enseignante) loooongue, très longue! Mais après tout, j'ai souvent très mal lors de mes ovulations, alors doit être une ovulation un peu plus douloureuse, voilà tout.
La douleur s'estompe dans la soirée...deux jours après, surviennent des pertes...n'étant pas très régulière dans mes cycles, je laisse courir une semaine, puis deux...(deux semaines de douleurs à me taper la tête contre les murs parfois, mais par vague)...dans la mesure où la douleur finit toujours par passer, je n'y accorde pas toute l'attention que j'aurais dû. Je suis une très mauvaise malade, qui se soigne comme ça en évitant au maximum d'aller chez le médecin, sauf urgence vitale...de plus, étant extrêmement constipée, la honte d'aller aux urgences pour constipation me retient.Enfin mon mari, inquiet de me voir ainsi, et étant exceptionnellement à la maison en semaine avec les enfants, m'oblige à aller voir notre médecin, quitte à aller le voir pour constipation. Il évoque tout de suite la GEU, me prescrit une échographie à faire immédiatement, assortie d'un test (il appelle lui-même les labos pour qu'ils me prennent en urgence). L'inquiétude grandit...à l'écho, j'ai le plaisir d'apprendre que j'ai "une masse de la taille d'une clémentine au niveau de l'ovaire, mais vous êtes très constipée aussi"...s'en suit une attente interminable pour avoir les résultats du test...qui se révèle positif...direction la clinique ou mon deuxième est né...entretien avec l'interne...je ne suis pas en phase de crise, donc elle m'explique (sans que je n'y comprenne rien) les processus médical et chirurgical, me précisant que dans mon cas, le traitement médical est plus adapté. Avant de m'ausculter, elle me pose une question que j'ai trouvé extrêmement cruelle et inadaptée: "si c'était une grossesse évolutive, vous le garderiez?" Je ne me suis pas une minute posé la question mais j'ai envie de hurler "ouiiiiii, c'est mon enfant bien sur que je le garde"...alors que la gynéco de garde arrive, une crise effroyable, pire que toutes les précédentes, leur fait finalement choisir une intervention immédiate....anesthésie, à peine le temps de dire au revoir à mon mari, et au bloc...je me réveille aux côtés de mon cher et tendre qui, avec beaucoup de douceur, m'annonce que la trompe était très endommagée et qu'ils l'avaient enlevée. De retour dans la chambre, je me rends compte qu'en quelques heures j'ai appris que j'étais enceinte et qu'il n'y a plus de bébé...nous pleurons tous les deux et décidons d'appeler ce petit bout qui n'était pas destiné à vivre Raphaël...et sommes partagés entre la tristesse de cet abandon et le soulagement d'avoir tout de même sauvé ma vie (lorsque j'ai vu l'obstétricien après, elle m'a vivement grondé d'avoir attendu autant, ce qui m'a presque conduit à l'hémorragie interne...la trompe était ouverte, colmatée, réouverte, recolmatée) et peut-être aussi le soulagement de se dire qu'avec notre deuxième d'à peine six mois, ça aurait été très dur si Raphaël avait vécu, bien que nous l'aimions de tout coeur...encore aujourd'hui ce soulagement me fait culpabiliser et la vitesse à laquelle tout s'est passé me laisse un sentiment de vide, de deuil non fait...écrire est déjà très soulageant!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GEU:trois petites lettres et tout bascule   

Revenir en haut Aller en bas
 
GEU:trois petites lettres et tout bascule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Deux ou trois petites idées pour la Pelle.
» Le jeu de touche touche !!
» Les trois petites grenouilles de rourou
» vend à tout petits prix vêtements fille 6,8,et 10 en super état
» Tout pour bébé (ou presque) à retirer chez moi à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM de l'association Petit Oeuf :: Nous... :: Mon histoire, ma GEU : Temoignages...-
Sauter vers: