FORUM de l'association Petit Oeuf
Bienvenue sur Petit Oeuf


Grossesse extra-utérine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GEU : 1 an après

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patou
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: GEU : 1 an après   Mar 6 Nov - 16:58

bonjour à toutes,

moi aussi je suis arrivée ici à force de chercher des réponses à mes questions..
1 GEU l'année dernière en octobre, 1ère tentative de grossesse (35 ans), j'apprends le jour même que je suis enceinte et que je ne le serai plus le lendemain. Grossesse dans la trompe (enceinte apparemment de fin juillet/début août => opérée le 17 octobre), trompe qui n'a pas cédé, heureusement pour moi.
Pas facile à détecter : courant septembre : fatiguée. Des saignements faibles mais très foncés entre mes règles (c'est important de le faire savoir aux femmes : un saignement en dehors de ses règles n'est pas normal. Pourtant, quelques gouttes ça ne m'effraye pas ! et pourtant..). Aucune douleur dans le ventre, aucun autre signe. Comment le savoir ???
Tout semble s'expliquer en plus : j'ai acheté une maison en août, gros travaux tout le mois d'aôut, reprise du boulot début septembre...voilà pourquoi la fatigue. Et les saignements ? va savoir, trop d'efforts ? on est bête des fois...
Début octobre, une "gastro". Comme j'ai déménagé, je vais voir un nouveau médecin. C'est moi qui fais mon diagnostic : mal au ventre, nausées, diarrhée : gastro. Heureusement qu'il me prescrit une prise de sang...
Ce que je fais. Je vais voir un autre médecin, une femme, rapport aux saignements que je n'avais pas évoqués lors de ma visite pour la gastro. Là elle me dit que j'ai des carences en fer. Je ne sais plus comment est venue l'idée de faire une écho, mais encore une fois, heureusement.. Je suis du genre à me dire "ça va passer".
Echo : trouble dans le regard du médecin : je vois bien l'ovaire droite, la trompe, mais côté gauche.. il y a une masse... Je ré-explique tout, saignements etc.. On me dit d'aller aux urgences si je ressens la moindre douleur.
Lundi : retour chez le médecin, suspicion de GEU.
Urgences : une journée entière, 3 échos différentes, 3 médecins différents. Prise de sang. Retour chez moi. Appel : votre taux est très élevé, il faut venir de suite.
Une trompe en moins. 2 jours à l’hôpital. Un rdv post-opératoire un mois après, et comme vous je suppose, aucune certitude que cela ne recommence pas de l'autre côté..
Bien sûr on m'a sauvé la vie, mais... c'est dur de faire la part des choses !


Ca fait un an. J'ai toujours peur de retenter...
Ma question est sans doute bête mais : au delà du risque d'en faire une 2ème GEU : si on perd la 2ème trompe, il n'y a plus aucune chance ?
n'y a t'il pas... possibilité de se faire prélever des ovocytes ? j'avoue ne pas avoir osé poser la question au médecin qui m'a opérée....
Quand j'ai évoqué l'éventualité d'une 2ème GEU, elle m'a dit, faut réessayer, après on verra... Et si après j'apprends qu'on aurait pu faire autrement ?

Je ne sais pas quel spécialiste aller voir. Un spécialiste de la PMA : tant que je peux essayer par moi-même, va t -il m'écouter ?
Je pense à l'adoption. J'y ai toujours pensé. Et cela m'amène à un autre point : la culpabilité.
Je vous livre tout ce à quoi je pense, sans tabou, j'ai ai assez comme ça dans la vie de tous les jours : j'ai pris une pilule microdosée pendant quelques années (est-ce cela ?), j'ai fumé quelques cigarettes... ?, j'ai une tante qui s'est fait retirer les trompes étant ado... j'ai appris ça récemment (salpingite) ... coïncidence troublante... est-ce une fragilité génétique ?

et la dernière, celle qui me hante le plus : j'ai toujours pensé à l'adoption, dans mes rêves je me suis toujours vue avec des enfants grands, jamais petits : est-ce que j'aurai provoqué quelque chose ?
Je ne sais pas pourquoi mais évoquer l'adoption aujourd'hui me parait différent d'hier. J'ai l'impression de n'avoir pas le droit de penser à adopter tant que je ne suis pas allée au bout de mes possibilités...
Est-ce que cela vous parle ? est-ce certaines d'entre vous ont entamé une démarche après une GEU ?

voilà... merci de m'avoir laissé ce moment d'expression !
Bon courages à vous toutes
Revenir en haut Aller en bas
Akalex
Conviviale modératrice


Nombre de messages : 3499
Age : 44
Enfants : Amélie, née le 31/10/2003 à 31s et 5j
GEU : geu le 20/07/07 ablation trompe droite
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   Mar 6 Nov - 22:53

:cc

Tout d'abord, bienvenue.
...même si arriver sur ce forum se fait souvent dans la douleur...
Tu as, et c'est normal, de nombreuses interrogations.
Je ne suis pas médecin, je vais donc juste répondre à tes questions en fonctions de mes "connaissances", pour la plupart, glanées depuis ma propre geu, car...quand on est touchée, on s'intéresse davantage à ce sujet.

Alors:
La peur de retenter...elle est "normale"; et, reprendre les essais rapidement ou non dépend de chacune, en fonction du temps qu'il faut pour digérer l'épreuve. Quant à la récidive...il y a des statistiques, qui disent que quand on a fait une geu, on peut en refaire une...mais...peu importe le chiffre puisqu'on ne peut pas savoir si on fera partie des chanceuses ou des malchanceuses...
Tout ce que je peux te dire, c'est que parmi les Trompinextras, beaucoup ont réussi à avoir un bébé après une geu. Certaines sont aussi passées par la récidive...Mais, une chose est sûre, après une geu, la surveillance est plus poussée.

Quant aux causes de la geu...on a toutes réfléchi aussi à cela...La cigarette, la pilule, le stérilet, le facteur génétique....ou la faute à pas de chance! J'ai choisi d'être fataliste plutôt que de chercher un moyen de culpabiliser (car souvent, c'est aussi ça, on s'en veut tellement....).

Pour le moment, il te reste une trompe, et, contrairement à ce qu'on pourrait croire, toujours autant de chances de concevoir un bébé naturellement.
Par contre, sans trompes, il faut en effet passer la PMA.

Pour ce qui est de l'adoption, il s'agit d'une démarche très personnelle (que je n'ai pour ma part jamais envisagée, malgré la ménopause précoce qui m'a touchée, mais, comme je le disais, c'est personnel).

En tous cas, plein de bonnes choses pour la suite Wink

_________________
Karine (39 ans), mariée avec Alex (38 ans), parents d'une chipie prénommée Amélie (née le 31/10/2003). GEU le 20/07/07. Ménopausée précoce, nous serons désormais les heureux parents d'une fille unique (dans tous les sens du terme!).

Je vais mieux aujourd'hui qu'hier, mais...j'irai encore mieux demain...

Revenir en haut Aller en bas
Palabra
Pilier central de notre maison
avatar

Nombre de messages : 2694
Age : 37
Enfants : Loris (16/10/2004) Nine (13/09/13)
GEU : 03/11/2006
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   Mer 7 Nov - 14:07

:cc

Aka a bien tout dit !

Je rajouterais que pour la majorité des cas, impossible de connaître les causes de la GEU. Par ex dans mon cas, je ne fume je ne bois pas et ça m'est quand même arrivé... bref, j'ai arrêté de chercher le pourquoi du comment, le corps humain est vraiment trop complexe.

Pour la PMA, tant qu'il te reste une trompe, tu peux tout à faire concevoir un enfant naturellement... par contre sans aucune trompes oui il faut forcément passer par là. Mais tu trouveras plusieurs témoignages de femmes ayant eu un enfant avec une seule trompe ici Very Happy

Pour l'adoption, comme Aka l'a dit, c'est un cheminement personnel.
Pour ma part, oui j'y avais beaucoup pensé à un moment donné de ma vie, surtout après la GEU, j'avais dans la tête que mon corps ne pourrait plus être capable de concevoir un enfant... j'avais même été la réunion d'information avec mon conjoint, qui nous a un peu laissé perplexe... bref, du temps et des évènements ont passé depuis et ce n'est plus envisageable pour nous à ce jour.
Mais bon, à chacun son histoire, et c'est un choix perso.


jap
Revenir en haut Aller en bas
CelineR
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 15
Enfants : 2 grands de 16 et 13,5 ans
Bébé prévu : juin 2013
GEU : 10 mai 2012
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   Dim 11 Nov - 12:40

Bonjour,

Je me permets d'apporter mon témoignage.

En avril dernier, je suis tombée enceinte. Nous étions très heureux, pour mon chéri c'était le premier, pour moi le 3ème car car j'ai déjà 2 grands !
Mais notre joie a été de très courte durée, 15 jours après la découverte de cette grossesse je commençais à avoir des saignements brunâtres. J'ai donc été consulté aux urgences gynéco et il aura fallu attendre 5 jours pour diagnostiquer une GEU coté droit.
Il m'ont gardé afin de m'opérer. J'étais à 7SA. L'opération par cœlioscopie ne s'est pas très bien déroulée. Ils n'ont pas pu conserver ma trompe droite qui a beaucoup saignée. J'ai eu énormément de mal à accepter et encore aujourd'hui je me sens mutilée.
Les causes de cette GEU : la faute à pas de chance dirait mon médecin. Je ne fume pas, je ne bois pas, je ne suis plus sous pilule depuis 15 ans, pas de stérilet, pas d'opération au niveau du ventre.

4 mois après mon opération, la veille de mes 36 ans, je tombe de nouveau enceinte malgré ce bout de moi qui manque. Je ne vous dit pas l'angoisse de revivre à nouveau une GEU. Mais mon médecin très compréhensive a tout fait pour me rassurer dès le début, prise de sang tous les 48 heures et écho.

Aujourd'hui , j'en suis à 10 SA. Il y a un petit cœur qui bat qui est très bien placé.

Juste donc pour dire qu'il ne faut pas perdre espoir. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. Moi la première j'ai du mal à suivre ce conseil !

Bon courage pour la suite.
Et merci à ce forum d'être là.
Revenir en haut Aller en bas
patou
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   Lun 12 Nov - 10:40

bonjour à toutes,
merci pour ces réponses réconfortantes.
Un an après, j'ai toujours peur.. quad je lis les témoignages suivants sur l'impatience de recommencer dès 2 ou 3 mois je me dis que soit je suis trop bête sois je suis trop trouillarde.
Quand je lis que la pillule a pu provoquer ça, je m'en veux de l'avoir prise..Mais comment faites vous pour passer outre la peur que la 2ème trompe soit bouchée ou ne fonctionne pas ? Je n'arrive pas à prendre cela plus légèrement, il y a toujours quelque chose qui me dit que si ça recommence, cette fois c'est fini...Je n'arrive pas à passer ce cap. C'est bête mais tant que j'en ai une, je me dis qu'il y a une chance... mais comme je ne la tente pas et que le temps passe..
En tous cas bravo pour votre courage, si ça ne m'en donne pas, ça fait du bien à lire !
Revenir en haut Aller en bas
CelineR
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 15
Enfants : 2 grands de 16 et 13,5 ans
Bébé prévu : juin 2013
GEU : 10 mai 2012
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   Lun 12 Nov - 11:41

Bonjour,

Je ne pense pas que vous soyez bêtes, loin de là. Mais trouillarde certainement, comme je l'ai été avant de retomber enceinte et je le suis encore aujourd'hui avec cette nouvelle grossesse.
Pour la prise de la pilule, c'est une évocation du médecin qui m'a opéré me demandant si je prenais la pilule depuis longtemps, très longtemps sans interruption, alors je dirais ne vous en voulez de l'avoir prise.

J'ai eu la chance de tomber sur des médecins lors de ma GEU, ainsi que le reste du personnel de l’hôpital d'ailleurs, très sympas qui m'ont très bien expliqué ce qui s'était passé et comment je pouvais entre voir l'avenir.
Lors de mon opération, les chirurgiens n'ont pas que fait retirer la GEU, ils ont également contrôlé mon autre trompe ainsi que mes ovaires. Leur conclusion, tout était impeccable. On m'a bien expliqué aussi que malgré l'ablation de la trompe je pouvais tomber enceinte à chaque cycle puisque la trompe restante ferait le travail pour 2.
Il est vrai que je suis sortie de l’hôpital "tranquille". Mais cela n'a pas duré longtemps !

L'envie d'une nouvelle grossesse était terrible, mais la peur que cela recommence a été difficile aussi à gérer. Par moment je voulais même plus entendre parler de nouvelle grossesse.

Aujourd'hui, je ne suis toujours pas sereine. Je sais que je vais vivre cette grossesse dans l'angoisse. J'ai perdu "l'innocence" que l'on peut avoir quand tout se passe bien.

Je ne sais pas si cela est du courage, mais il faut bien avancer un peu, alors j'essaie.

Avez vous parler de vos peurs, de vos craintes à votre médecin et/ou gynécologue ? Peut être qu'il peut vous faire faire un contrôle de l'autre trompe pour vous rassurer ?

J'espère et je souhaite je je vous ai soufflé un petit peu de courage.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
patou
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   Lun 12 Nov - 12:25

Lors de mon rendez-vous post op, je n'ai pu avoir aucune info. Mis à part l'endométriose, je n'ai pas eu d'autres "vérifications". Mes questions sur l'autre trompe, l'après, pas de réponses. "on ne peut pas savoir", "ça arrive". j'ai demandé s'il existait un moyen de voir l'état de la trompe restante on m'a déconseillé l'examen. Pourquoi ?
Si je vous disais que la plupart de l'entretien n'a été qu'un monologue sur le fait qu'il fallait presque tout de suite que je choisisse entre privé et public pour mon accouchement éventuel.. je dois vous avouer que j'en étais pas là avce mes questions de trope restante..
Tout ça parce que à la question qui est mon gynéo, j'ai répondu Dr x (sans qu'il ne soit "mon" gynéco, je ne le vois que tous les 2 ou 3 ans pour les visites de routine) et qu'il est médecin en clinique. Mais je n'ai pas de lien avec lui, il ne m'a pas suivi pour cette GEU, ne sais même pas que j'étais enceinte puisque tout a été découvert aux urgences. Je n'ai d'ailleurs aucune envie d'aller le voir (si c'est en plus pour avoir le discours inverse privé/public !)
Je vais aller voir au CHU, voir si on peut voir un gynéco, en dehors d'un suivi de grossesse.
Merci en tous cas pour vos témoignages, et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GEU : 1 an après   

Revenir en haut Aller en bas
 
GEU : 1 an après
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» Archives départementales - Inventaire après décès
» Meules ? sur inventaire après décès
» Oter l'odeur de transpiration même après le lavage
» Aide à domicile après opération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM de l'association Petit Oeuf :: Nous... :: Mon histoire, ma GEU : Temoignages...-
Sauter vers: