FORUM de l'association Petit Oeuf
Bienvenue sur Petit Oeuf


Grossesse extra-utérine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GEU, célio et metho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nathalie
Habite dans notre "forumaison"
Habite dans notre
avatar

Nombre de messages : 695
Age : 40
Enfants : Charlotte 02/12/2004, Olga 15/03/2007 et julie 15/02/2009
Bébé prévu : 21 février 2009
GEU : GEU opérée le 15/08/03, FC le 30/07/11
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: GEU, célio et metho   Dim 5 Mar - 13:37

je vais essayer de vous raconter, je pensais être remise, avoir oublié (ca fait 2ans1/2), mais en vous lisant je me rends compte que non.

en fait ca remonte loin quand même...

j'ai eu une adolescence mouvementée, beaucoup de conneries trés jeune, et pas de règles. tout le monde était réglée sauf moi.
A 17 ans,un matin, grosse douleur, je me dit ca doit enfin etre ca, je pensais pas que ca faiasait aussi mal. la douleur augmente, mon père, médecin, m'enmene en clinique, écho, ils comprennent rien, on parle d'apendicite, on me bourre d'anti douleur et on programme une célio pour le lendemain.
le lendemain, célio, kyste rompu à l'ovaire, hémorragie interne.

aprés des cycles trés irréguliers (1 à 6 mois), des régles monstrueuse (des litres) plein de test- (heureusement à l'époque), toujours beaucoup de conneries, une chlamidiae traitée a temps, un fibrome au sein opéré

je rencontre Pat, test mst+hiv, je prends la pillule, pendant un an, j'ai mes régles tous les mois!
j'arrete la pillule, 8 mois sans régles, 1 an 1/2 de régles irrégulières sans test +. fin juillet 2003, test +. c'est l'euphorie, je fais le prise de sang, vois mon généraliste, tout va bien. on se projette avec un BB, on cherche des prénoms, je marque la date de naissance prévue (début avril)dans mon agenda, avec les étapes intermédiaires...
je n'en parle qu'à ma meilleure amie, c'est notre secret.
le 13 aout ca va pas, j'ai mal, je sens qu'il se passe quelque chose. je dis a pat que c'est surement une fausse couche, le soir j'apelle mon médecin qui pense tout de suite a la GEU et me prend RDV pour une echo le lendemain. je connais pas du tout la GEU, je sais que c'est grave et ca fait peur.
le lendemain, l'echographe voit d'abord un oeuf au bon endroit, puis en fait il est trop gros, c'est du sang dans l'utérus, fausse couche sans doute.
mais il est consciencieux, vérifie bien, soupconne fortement une GEU sans avoir d'image claire.
retour vers mon généraliste, on est le 14 aout, il me prends RDV avec un Gyneco à la clinique pour vérifier avec un pro.
j'arrive dans la salle d'attente du gygy vers 14.00, il y a une dizaine de femmes tres enceintes qui bavardent paisiblement, rien qui semble urgent.
j'ai mal, j'ai peur, je suis proche de la panique mais sagement j'attends.
aprés plus d'une heure d'attenet de ce connard de médecin je me premets d'insister, de dire que j'ai mal et que je voudrais savoir ce qui m'arrive, qu'il me semble qu'une suspicion de GEU c'est grave et qu'il faut agir vite. j'ai mal a la tête, donnez moi au moins du paracétamol madame la secretaire idiote. Là quand même elle prévient ce connard de gyneco qui dit que le mal de crane peut etre effectivement un syptome de GEU.
1/4 d'heure apres il me fait rentrer dans son cabinet, lit le compte rendu de l'echographe et regarde l'echo. me dit: ces cons d'échographes sont pas médecin, ils ne devraient pas essayer d'interpréter. c'est une fausse couche. il me fait une echo endovaginale tres douloureuse et me redit: fausse couche, rentrez chez vous. les geu je connais, une femme qui fait une GEU elle hurle quand je l'examine. vous c'est rien. limite il m'a reproché d'avoir exagéré, d'avoir fait le forcing pour passer.
quand même il me dit de revenir le lendemain pour une echo de controle.
le 15 au matin, echo de controle par echographe, GEU surement en train de se terminer et de s'évacuer seule. (grossesse non évolutive qu'il disent)
je vois le gynéco de garde, un autre heureusement!, il ne me fait pas d'écho pour ne pas me faire souffrir pour rien, les résultats de la prise de sang tombent vers 11.30 grossesse évolutive. le gynco, trés gentil m'explique c'est que une GEU (enfin), que c'est potentiellement trés dangereux et c'est pourquoi il va m'opérer tout de suite.
je monte, on me prépare, je pleure tout le temps, patrick a prévenu mes parents et les siens, il a peur. à 13.15, on m'amene au bloc, les anesthésistes sont trés gentils mais j'ai une peur panique de cette opération (la 4ème sous anesthésie générale pour moi). je me souviens exactement du moment ou l'infirmier anésthesiste a senti que la situation lui échappait. il m'a pris la main, m'a regardée intensemment dans les yeux et m'a posé le masque. je suis partie dans les vapes acrochée a ce regard. au reveil, mon gyneco trés gentil m'explique qu'il a aspiré l'oeuf, que la trompe ne semble pas abimée. que j'aurais d'autres enfants.
je suis hospitalisée 2/3 jours (je sais plus), les infirmières sont adorables, je suis seule dans le service, j'ai même droit a des croissants chauds le matin!
je sors et je part tout de suite une semaine (parceque chez moi tout me parle de cette grossesse, de ce bébé qu'on a revé, je veux pas voir le calendrier ou j'ai coché les dates) chez mes beaux parents pour débrancher (ils ont une maison sympa avec un jardin) sans pat. je saigne énormément. un matin je trouve un caillots de sang enorme dans ma culotte, sur le moment j'ai cru/vu l'oeuf. un tour aux urgences, écho ca va, c'est juste un morceau de muqeuse utérine.
toute la famille de pat vient me voir, essaie de me changer les idées, je découvre que je ne suis pas la seule, la tante de pat a fait une GEU, le mère d'un ami. sa tante me parle de ce bébé disparu, de ses souffrances, et de ses 2 enfant qu'elle a eu avec une seule trompe. je me renseigne, je cherche et ne trouve pas grand chose sur le GEU, rien ou presque dans les livres sur la grossesse, ni dans le dico. mais je rencontre dautres femmes dans mon entourage a qui s'est arrivé, je découvre que grossesse ne veut pas toujours dire BB. j'ai peur rétroactivement.

Pat est completement largué, il comprend pas qu j'arrive pas a passé au dessus, on s'engeule.
fin aout, je me sens bizarre, une crise de panique me prends, j'ai des douleurs étranges. mon gyneco me voit en urgence, prise de sang, la grossesse est reppartie. il savait qu'en théorie ca pouvait (trés trés rare) arriver.
il est vraiment désolé pour moi, malheureux. je vais devoir prendre un médicament, le methotrexate.
c'est dur, ca me rends tres malade.
il est vraiment vivace cet oeuf, il veut vraiment pas partir...
j'ai l'impressionde de m'acharner sur lui pour le détruire.
le deuil que j'avais commencé a faire est a reprendre.
la je pete un peu les plombs et je débranche le cerveau. je fais gentiment tout ce qu'on me demande. des prises de sang tous le temps, je suis chez le gyneco un semaine sur 2 parceque j'ai peur.
les taux de BHCG descendent trés lentement.
mon gyneco me recoit a chaque fois, m'ecoute me rassure, ne ma fait même pas payer, il dit que c'est le service apres vente...

début octobre je demande pat en mariage, on se marriera en février, on (je) me lance a fond dans les préparatifs (vraie fuite en avant)
les taux de bhcg baissent toujours...
en janvier on atteind le zéro, enfin!
pas de règles bien sur. je sens quand mon corps a été completement chamboulé par tout ca, qu'il est pas pret a fonctionne.
et puis moi pour le moment j'ai bien trop peur...
je m'installe a mon compte comme architecte avec pat le 30 janvier (a fond dans le boulot), le matin du 14 février, c'est le grand jour...
et j'ai mes régles :d ca me fait marrer, et ca me semble un bon signe...
le mariage est trés réussi...
et portera trés vite ses fruits puis que début avril, surprise complete je suis enceinte de 5semaines.
Charlotte, le magnifique résultat de cette 2ème grossesse, trouve qu'il est temps que je lache le clavier pour s'occuper d'elle...

a plus :cc

je suis contente de pouvoir sortir tout ca!
Revenir en haut Aller en bas
limostevan
Amene d'autres pierres...
Amene d'autres pierres...


Nombre de messages : 20
Age : 40
Enfants : un garçon né le 20/01/1999 et une fille née le 04/03/2005
GEU : le 11 mars 2003 et fc en aout 2003
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: GEU, célio et metho   Dim 5 Mar - 16:52

c marrant comme toi je pensais avoir oubliée que ct dupassé et que ca ne me faisait plus rien et en fait plus g ecrit plus je me suis rendu compte que j'aurai mal toute ma vie qu'on oublie pas!!!!!!!! lepire c la fc car en fait on alisse la nature faire et du coup qd g expulsé l'oeuf je m'en suis rendu compte g vu comme un petit haricot et ca c matrquant a vie car la g vraimetn la sensation d'avoir perdu un bb car je l'ai vu!!!!!!!!!!!!!!!!! enfin voial le tps nous fait neplus y penser mais c gravé en nous et c vrai de lire tout ca ca fait revenir les souvenirs!!!!!!!!!!!!!! en totu cas recit tres emopuvent et c vrai que d'uncomprehension sur notre souffrance physique!!!!!!!!!!!!!

bye bye
Revenir en haut Aller en bas
Zip
A posé la première pierre...
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 35
Enfants : 2oo3 / 2oo7 / 2o1o
GEU : 2oo5 / 2oo9
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: GEU, célio et metho   Dim 5 Mar - 22:49

avant tout, je trouve ton temoignage extremement juste dans ta maniere de presenter tous ces fichus sentiments post GEU

Citation :
je vais essayer de vous raconter, je pensais être remise, avoir oublié (ca fait 2ans1/2), mais en vous lisant je me rends compte que non.

je suis persuadée que l'on n'oublie jamais une douleur comme celle là (physique mais psychologique surtout)
on se protege, on evite, on nie mais au fond de nous, je crois que la GEU laisse des marques eternelles
peut etre parce qu'elle est traite, ou que la plupart des gens la confondent avec une FC... je ne sais pas, mais je suis certaine que Petit Oeuf fera partie des souffrances de ma vie a tout jamais

contente que tu puisses "sortir" tout ca :cal

Citation :
test +. c'est l'euphorie, je fais le prise de sang, vois mon généraliste, tout va bien. on se projette avec un BB, on cherche des prénoms, je marque la date de naissance prévue (début avril)dans mon agenda, avec les étapes intermédiaires...

oh oui ! on m'a souvent dit "ce n'etait pas un bébé, il faut que tu passes au dessus"
sauf qu'une femme des qu'elle est enceinte a un bébé dans le ventre
Delassus est un auteur qui a dit une fois "la medecine parle de cellule quand la femme parle d'enfant, elle n'est pas un laboratoire"
je trouve que c'est extremement vrai...

Citation :
il y a une dizaine de femmes tres enceintes qui bavardent paisiblement,


:tri

Citation :
c'est une fausse couche. il me fait une echo endovaginale tres douloureuse et me redit: fausse couche, rentrez chez vous. les geu je connais, une femme qui fait une GEU elle hurle quand je l'examine. vous c'est rien. limite il m'a reproché d'avoir exagéré, d'avoir fait le forcing pour passer.

si tu as lu mon temoignage, j'ai vecu la meme chose
et avant mon rdv de controle, je suis revenue a demi inconsciente, pleine de sang...
j'ai vraiment eu la haine contre le medecin qui m'a laché dans la nature alors que mon corps se preparait a mourir

Citation :
toute la famille de pat vient me voir, essaie de me changer les idées, je découvre que je ne suis pas la seule

c'est une grande chance d'avoir une famille comme cela :app:

Citation :
il est vraiment vivace cet oeuf, il veut vraiment pas partir...
j'ai l'impressionde de m'acharner sur lui pour le détruire.

oh oui... tuer pour survivre, comment ne pas y penser ? de l'exterieur, ca parait dingue mais de dedans, on se sent si mauvaise, si traitre nous aussi

ma GEU, je l'ai appris apres, cherchait a s'evacuer toute seule mais non... j'ai pensé aussi que ce bébé voulait rester, comment etait ce possible qu'il veuille me quitter alors que je le desirais tellement ?...


Citation :
et portera trés vite ses fruits puis que début avril, surprise complete je suis enceinte de 5semaines.

mes reves du moment... ne rien savoir, ne rien vouloir (consciemment) et qu'on m'aprenne une grossesse
un enchantement, un miracle
j'ai si peur d'avoir peur et de ne pas pouvoir vivre une grossesse sereinement les 1ers jours

:val Charlotte !!
a plus :cc

Citation :
je suis contente de pouvoir sortir tout ca!

je suis contente d'avoir de si beaux et emouvants temoignages sur le site

merci sincerement :geu:

_________________
2 étoiles et 3 soleils font le ciel de notre vie :
GEU 2005 & 2009
Bébés en 2003, 2007 et 2010
Revenir en haut Aller en bas
nathalie
Habite dans notre "forumaison"
Habite dans notre
avatar

Nombre de messages : 695
Age : 40
Enfants : Charlotte 02/12/2004, Olga 15/03/2007 et julie 15/02/2009
Bébé prévu : 21 février 2009
GEU : GEU opérée le 15/08/03, FC le 30/07/11
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: GEU, célio et metho   Lun 6 Mar - 23:00

merci ZIP d'avoir créer ce forum :cal

et de prendre le temps de le faire vivre, de répondre a chacune...

j'ai lu ton témoignage, ainsi que les autres, et tous sont trés poignants, tellement que je trouve difficile de réagir.

sur le tient j'ai effectivement retrouvé beaucoup de choses...(en plus de ces connards de médecins :grr: )

et effectivement, les gens confondent souvent GEU et FC, certaines copines n'ont jamais compris pourquoi j'en faisait tout un plat :tri
le fait de devoir détruire cet oeuf, parcequ'il s'est "perdu" et trés dur.
j'ai eu du mal a admettre qu'on ne pouvait pas simplement l'enlever de la et le remettre a la bonne place. même quand on m'a dit que la grossesse c'était relancée.

je trouve que tu exprime bien le deuil, que tu n'hesite pas a regarder tes sentiments en face...ca m'a fait beaucoup reflechir.

en ce qui concerne le fait de recommencer de faire un autre bébé, c'est sur que le cas de Charlotte était idéal bounce
le début a été bien sur tés angoissant. quand je me suis rendu compte que j'étais enceinte, j'avais mal, je le sentais pas du tout. j'étais trés triste parceque persuadé de sentir "un oeuf souffrant". je m'étais plantée dans mes calculs (je sais pas comment) et attendu 1 semaine avant de faire le test. quand je l'ai vu + j'ai eu une bouffée d'angoisse. j'ai appelé mon gynéco, fait une pds. le labo s'est planté et n'a pas fait le quantitatif.
j'ai du attendre le lundi pour recommencer la pds et j'ai angoissé tout le WE. lundi pds trés élévé, echo à suivre et Oeuf au bon endroit, ouf!

c'est sur qu'apres on vit pas sa grossesse pareil, j'ai été sur la "défensive" tout le temps. en essayant de ne pas me projetter pour ne pas être décue. mais ca ne m'a pas empécher d'en proffiter beaucoup,
(charlotte aussi qui est restée jusqu'a J+2) et c'est le gyneco qui m'a opérée qui m'a suivi pour ma grossesse et était de garde pour l'accouchement! :val (d'ailleur j'ai eu un accouchement merveilleux)

en ce moment j'essaie aussi de faire le deuxieme, bien sur j'ai peur, je suis trés partagée entre l'envie et la peur.
je crois que pour le moment la peur prends encore le dessus, et ca ne marche pas. un test - c'est bizarre, a la fois je suis triste que ca marche pas, et en même temps soulagée...

en même temps, je me dis que si "ca" arrivait, une GEU prise a temps c'est moins traumatisant.

et je continue a allaiter ma fille en me disant que si je n'arrive pas a faire un deuz, j'en aurais proffité un max de ma lolotte :coeur:

plein de contradictions quoi Wink :d
Revenir en haut Aller en bas
Zip
A posé la première pierre...
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 35
Enfants : 2oo3 / 2oo7 / 2o1o
GEU : 2oo5 / 2oo9
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: GEU, célio et metho   Mar 14 Mar - 22:19

Citation :
merci ZIP d'avoir créer ce forum :cal

ce genre de phrase me fait penser que finalement, se battre pour tout ça valait le coup, merci de tout coeur !

Citation :
et de prendre le temps de le faire vivre, de répondre a chacune...

j'y prend du plaisir, meme si ces derniers temps, je n'etais pas beaucoup là Wink
Citation :

et effectivement, les gens confondent souvent GEU et FC, certaines copines n'ont jamais compris pourquoi j'en faisait tout un plat :tri
le fait de devoir détruire cet oeuf, parcequ'il s'est "perdu" et trés dur.
j'ai eu du mal a admettre qu'on ne pouvait pas simplement l'enlever de la et le remettre a la bonne place. même quand on m'a dit que la grossesse c'était relancée.

en effet, c'est toujours extremement difficile de faire comprendre aux autres, d'autant que la plupart du temps, ils n'ont pas vraiment envie de savoir parce que quand on sait, on se rapproche de la chose et c'est parfois effrayant

Citation :
je trouve que tu exprime bien le deuil, que tu n'hesite pas a regarder tes sentiments en face...ca m'a fait beaucoup reflechir.

disons que je n'ai pas eu le choix
nier les choses, je n'y arrive pas... parfois, j'aimerais bien pouvoir
alors quand je me suis ecroulée j'ai été "obligée" de remettre un peu d'ordre, pour mon fils au moins

Citation :
en ce qui concerne le fait de recommencer de faire un autre bébé, c'est sur que le cas de Charlotte était idéal bounce
le début a été bien sur tés angoissant. quand je me suis rendu compte que j'étais enceinte, j'avais mal, je le sentais pas du tout. j'étais trés triste parceque persuadé de sentir "un oeuf souffrant". je m'étais plantée dans mes calculs (je sais pas comment) et attendu 1 semaine avant de faire le test. quand je l'ai vu + j'ai eu une bouffée d'angoisse. j'ai appelé mon gynéco, fait une pds. le labo s'est planté et n'a pas fait le quantitatif.
j'ai du attendre le lundi pour recommencer la pds et j'ai angoissé tout le WE. lundi pds trés élévé, echo à suivre et Oeuf au bon endroit, ouf!

ah oui, tu as quand meme eu cette periode d'attente ! je n'avais pas compris, donc effectivement je comprends que cela a pu etre aussi angoissant a un moment donné :cal

Citation :
pour l'accouchement! :val (d'ailleur j'ai eu un accouchement merveilleux)

ça, c'est mon autre "combat", l'accouchement respecté et humanisé Wink
et y'a du boulot aussi là !!! :hum

Citation :
en ce moment j'essaie aussi de faire le deuxieme, bien sur j'ai peur, je suis trés partagée entre l'envie et la peur.
je crois que pour le moment la peur prends encore le dessus, et ca ne marche pas. un test - c'est bizarre, a la fois je suis triste que ca marche pas, et en même temps soulagée...

je comprends...

Citation :
en même temps, je me dis que si "ca" arrivait, une GEU prise a temps c'est moins traumatisant.

tout a fait, c'est ce qui va me faire sauter le pas Wink

Citation :
plein de contradictions quoi Wink :d

ou de peurs, ou d'amour Wink

_________________
2 étoiles et 3 soleils font le ciel de notre vie :
GEU 2005 & 2009
Bébés en 2003, 2007 et 2010
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GEU, célio et metho   

Revenir en haut Aller en bas
 
GEU, célio et metho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lien vidéos ou audio relaxation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM de l'association Petit Oeuf :: Nous... :: Mon histoire, ma GEU : Temoignages...-
Sauter vers: